L’Inconnu N°5 du fossé des fusillés du pentagone d’Arras
Sarcelles, 1995-1996

Sarcelles, juin 1996 à janvier 1997. Armand Gatti écrit et met en scène, L’Inconnu N°5 du fossé des fusillés du pentagone d’Arras, une pièce-opéra, montée dans le cadre d’un stage d'insertion professionnelle organisé par Solidarité jeunes Travailleurs (SJT) où participèrent 60 personnes dont 43 personnes en réinsertion.

Cette pièce, rédigée à l’occasion du cinquantième anniversaire de la guerre (première écriture en 1995), est un moyen pour l’auteur de se remémorer ceux qui ont été peu honorés. Cette pièce est construite autour du mathématicien et philosophe Jean Cavaillès qui s’engagea comme résistant lors de la seconde guerre mondiale. Fusillé à la prison d’Arras, il fut enterré anonymement sous le triste alias de l’Inconnu N°5, c’est bien plus tard que l’on retrouva sa véritable identité.

1996 - 97 : L’Inconnu N°5 du fossé des fusillés du pentagone d’Arras. Texte et mise en scène d’Armand Gatti. Musique de Jean-Paul Olive, scénographie de Stéphane Gatti. Travail présenté les 28, 29 et 30 janvier 1997 à Sarcelles dans le cadre d’un stage de 60 personnes, organisé par Solidarité Jeunes Travailleurs (SJT).

Soit X, l’Inconnu, expositions conçues par Stéphane Gatti, présentée au Foyer des Jeunes travailleurs à Sarcelles du 2 décembre 1996 au 25 janvier 1997 regroupées sous un seul titre Soit X, l’Inconnu.

L'ensemble du projet "Armand Gatti - Sarcelles 1996" a été réalisé avec le soutien du Ministère de la Culture, de la ville de Sarcelles, du Conseil général du Val-d'Oise et la participation de la Caisse des dépôts et des consignations, La Caisse-d'Epargne et la SCIC Ile de France.