NOVEMBRE 2012

 

La Parole errante à la Maison de l'arbre - 9, rue François Debergue - 93100 Montreuil
Localiser sur un plan



Lors des manifestations se déroulant dans la grande salle,

  vous avez accès à l'exposition :   La Traversée des langages d'Armand Gatti


 

Dimanche 4 novembre 2012 à 19h30


 Au Café-Librairie Michèle Firk (entrée par le 7 rue François Debergue)


La tension insurrectionnelle


Discussion avec les auteurs de «La tentation insurrectionniste» (Jacques Wajnsztejn et C. Gzavier) et quelques participants à la 3ème fournée de la revue Nous Autres.

 

Écrit par des membres de la revue Temps Critiques, La tentation insurrectionniste (édition Acratie) étudie les théories et pratiques qui se réfèrent centralement à “l’insurrection”, terme dont le regain ces 15 dernières années soulève beaucoup de questions.
 « L’insurrection, nostalgie ou néces- sité de notre temps ? ».
Ce livre revient sur les filiations théoriques de cette tendance à partir d’un large corpus, en analysant les positions théoriques et les actions d’un certain nombre de groupes et revues, des Fossoyeurs du vieux monde à Os Cangaceiros, de la bibliothèque des émeutes à l’Appel et Tiqqun. À partir d’autres conceptions du pouvoir et de l’Etat, les auteurs exposent ensuite les limites pratiques et théoriques qu’ils y trouvent: la ligne de partage ami/ennemi, l’apologie de l’émeute et l’entre soi qui va avec.
Dans son dossier intitulé « Le monde est-il fragile comme une vitrine? », la revue Nous Autres évoque le même sujet, mais en partant d’expériences plus “militantes”, de l’intérieur. Un premier texte écrit par des activistes espagnols dresse le bilan critique de 10 ans d’expérience accumulée en Espagne parmi les anarchistes, les communistes et les autonomes autour de cette idée d’insurrection. Un autre revient sur des luttes anti-carcérales à Berlin, et un dernier interroge le lyrisme messia- nique de « l’insurrection qui vient » .


 

Mardi 6 novembre 2012 de 23h à 0h

 

RADIO : France Culture

Les ateliers de la nuit : Paroles errantes

mardi 6 novembre 2012 : 23h-0h

 

 

L'ATELIER DE LA CREATION

Paroles Errantes par Andréa Cohen / Réalisation : Gaël Gillon


En mai et septembre dernier, Andréa Cohen et La Parole errante ont lancé un appel aux Montreuillois issus de culture étrangère, pour une collecte de paroles liées à la transmission. La création radiophonique, Paroles Errantes, est née de cette collecte. 

 

En savoir plus : http://la-parole-errante.org/index.php?art=77


 

Samedi 10 novembre 2012 à 21h


Grande salle

Montreuil-Roma : Le Bal rital
 

Avec le groupe Télamuré et ses invités


Un vrai bal populaire, qui vous plongera au coeur d'une fête italienne. Si vous voulez danser à la folie sur les rythmes effrénés de la tarantella, vous abondonner au son des vieilles chansons et des chanteurs au petit accent et au grand sourire... Bienvenue en Ritalie !

 

Tarif unique : 5€

 

Soirée organisée dans le cadre de Montreuil-Roma du 8 novembre au 16 décembre 2012

par le Théâtre de la Girandole à Montreuil

(Renseignements : 01 48 57 53 17)

 


 

Jeudi 15 novembre 2012 à 20h


Au Café-Librairie Michèle Firk (entrée par le 7 rue François Debergue)

 

Sur quoi, sur qui, porte l’écologie?


Discussion autour d’écologie politique, cosmos, communautés, milieux

(ed. amsterdam)



Les textes rassemblés par Emilie Hache, pour la plupart des traductions d’articles ayant eu jusqu’ici peu d’échos en France, partent d’une même question : « Sur quoi porte l’écologie? ». Souvent dans une perspective constructiviste et pragmatique, ces textes ont en commun d’y répondre en refusant l’évidence de la “nature” comme objet privilégié de l’écologie.

Ce recueil nous interroge non pas sur ce que chacun devrait faire pour préserver des bouts de nature “sauvage” tout en continuant à « habiter un monde au bord du gouffre », mais sur nos manières de nous penser comme humains distincts des non-humains, sur la pluralité des mondes, et sur ce que peut être une communau- té d’êtres hétérogènes. Il s’agit pour l’écologie de « construire une politique des espèces com- pagnes, contre un environnementalisme oppo- sant grossièrement humains et non humains ».


 

Mercredi 21 novembre 2012 à 19h


Au Café-Librairie Michèle Firk (entrée par le 7 rue François Debergue)

 

Réunion ouverte du Café Michèle Firk

 
Venez avec de quoi boire et manger pour proposer des débats, des ateliers, des livres, des coups de main et vos envies de participer au café-librairie.



 

Samedi 24 novembre 2012 à 16h


Au Café-Librairie Michèle Firk (entrée par le 7 rue François Debergue)

 

 Lecture de Contes

 La vieille idiote de sale moche qui pue


A partir de 5 ans

 Sika Gdlondoumé, conteuse et chanteuse, propose un tour de conte autour de la sorcellerie pour voix et ukulélé.
Une course poursuite avec une vieille idiote, un troupeau de vache menaçant, et d’autres petites histoires pour frayeur à emporter...
Pour finir, elle présentera son livre Marche ou rêve, illustré par Tom Haugomat et édité par le Collectif des métiers de l’édition.


 

Dimanche 25 novembre 2012 à 15h


Au Café-Librairie Michèle Firk (entrée par le 7 rue François Debergue)

 

Palabre mensuelle autour des livres à Michèle  


 Une invitation à prendre régulièrement le temps de discuter des livres, à partager une visite gui- dée des rayons de la librairie, une présentation des dernières arrivées, un éloge des textes aimés, ou une polémique sur des choix moins partagés.
C’est dimanche. Palabre et thé chaud.