AVRIL 2013

 

La Parole errante à la Maison de l'arbre - 9, rue François Debergue - 93100 Montreuil
Localiser sur un plan

     


Vendredi 5 avril 2013 de 20H30 à 22h30

 

 

 Soirée 360 #3


programme de formes courtes
théâtre / danse / musique / cinéma


Entrée libre, réservation obligatoire : equipe360@gmail.com

 

 

 

 

avec :
Aymeric Hainaux • Julien Fisera / Espace Commun • Aude Lachaise • Anne Monfort / Day for night

De 20h30 à 22h30 vous pourrez assister à quatre formes courtes, qui s’achèveront par un apéro dans les lieux.

Dent-De-Lion (Beatbox féline) – Aymeric Hainaux
T5 – Julien Fisera / Espace Commun
Naufrage – Aude Lachaise
Dans les coulisses de l’amour – Anne Monfort / Day for night

 

Programme :

 

T5 – Julien Fisera / Espace Commun
De Simon Stephens – Traduction Séverine Magois ; Mise en scène Julien Fišera – Dispositif vidéo Jérémie Scheidler ; Avec Bénédicte Cerutti

T5 est le nom du cinquième terminal aéroportuaire de Londres Heathrow. C’est aussi l’inattendu lieu de destination d’une jeune mère de famille.
Elle ne va pas faire les courses, elle ne va préparer le dîner, elle ne va pas rappeler sa mère, elle ne va pas chercher sa fille Cassie à sortie de l’école. Les SMS non lus s’entassent sur son répondeur, et le téléphone finira sous les rails du métro.
T5 est un road-road trip en souterrain, une longue errance jusqu’à ce que d’un coup, au milieu des touristes en partance pour des destinations inconnues, ses pieds se soulèvent du sol : elle s’envole. Littéralement.

 

Dans les coulisses de l’amour – Anne Monfort / Day for night
Très librement inspiré d’Anais Nin ; Avec Laetitia Angot, Zélie Daëron, Charlène Strock ; Mise en scène Anne Monfort ; Avec le soutien de la Métive

Ce serait trois femmes qui parleraient de journal, de pensée, d’érotisme. C’est la question, fondamentale, dans nos pratiques, de comment la pensée s’incarne. Du rapport entre l’érotisme, le corps, la pensée. Et surtout de corps qui désirent, que l’objet de désir soit le corps de l’autre, la pensée, la nourriture… Il y a l’envie, que j’ai depuis longtemps, de parler d’érotisme et de politique. Se demander quelle est l’articulation de ces deux éléments. Avec certainement un point de vue féministe. Oui, bien sûr, et même au-delà du féminisme, car trois femmes au plateau, ce n’est pour moi pas moins neutre que trois hommes. Donc, le désir et le monde, avec trois énergies, trois corps.

 

Naufrage – Aude Lachaise
De Aude Lachaise ; avec Gilles Nicolas et Aude Lachaise ; avec le soutien de Mains d’Œuvres

Au fond, je ne suis pas sure que je viendrais.
En tous cas, pas toute seule.
J’ai demandé à Gilles de m’accompagner. Il a l’air d’accord.
Je ne sais pas encore où cela va mener.
Je pense d’abord aux écueils à éviter. Je sais que c’est une erreur.
Le plus raisonnable serait de choisir la destination puis d’adopter la trajectoire.
Ça semble facile.
Sinon, il y a toujours la possibilité de se jeter sur les récifs le plus tôt possible.

 

DENT-DE-LION (Beatbox féline) – Aymeric Hainaux
Avec Aymeric Hainaux

Aymeric Hainaux a une approche toute particulière de sa musique qui a pour base le beatboxing mais se retrouve avec des signatures sonores se rapportant beaucoup plus à l’abstrait, la musique électronique, le drone et une multitude de petits sons, que le hip-hop. Pas de boucle, seulement de l’action en direct ! Tout sort littéralement de l’intérieur – la voix, la respiration, la tension musculaire, les mouvements, les battements de cœur et les explosions de sons soudaines célèbrent l’immédiateté de l’instant présent.


Production 360, en production déléguée avec le bureau formART

et en partenariat avec la Maison de l’Arbre (La Parole errante)

 

360 est accueilli en résidence départementale
par le Conseil général de la Seine-Saint-Denis
avec le soutien d'ARCADI


  


Mercredi 10 avril 2013 à 19H30


Café Michèle Firk

 

LA POURSUITE DES ILLEGAUX AUX ETATS-UNIS


Discussion avec James Cohen autour de son livre
«A la poursuite des illégaux, politiques et mouvements anti-immigrés aux États-Unis »


Ce livre (éditions du croquant) présente l’évolution des législations et des politiques autour des immigrés aux États-Unis, à partir d’une étude de terrain en Arizona,et de l’étude des contextes et tensions internationales. Il cherche par là à aborder les formes contemporaines de racisme et de stigmatisation des migrants. Son livre offre une occasion de comprendre certaines politiques américaines, et les réactions de lutte (les migrants hispaniques ont en 2006 fait d’immenses manifestations et grèves) ou de rejet plus ou moins méprisantes (les militants anti-immigrés prônant par différents moyens des politiques plus « fermes »).

  


Vendredi 12 avril 2013 à 19H30


Café Michèle Firk

 

La Fabrique des Derniers Hommes
Retour sur le présent avec Tönnies, Simmel et Weber


Discussion avec Aurélien Berlan autour de son livre

De plus en plus, les idéologues du capital nous rabâchent que nous sommes enfin sur le point d’entrer dans la «société postindustrielle». Pour ne pas se laisser berner par cette énième mystification, il est indispensable de revenir sur la société industrielle et sa naissance. D’autant plus que l’illusion marxiste de pouvoir se réapproprier, dans un sens égalitaire et fraternel, les moyens industriels de production travaille toujours autant la gauche (celle des partis comme celle de nombreux groupuscules), en dépit des cruels démentis que lui a infligés l’histoire du XXe siècle. Retour, donc, sur les implications sociales et politiques de la révolution industrielle : la dissolution des formes d’organisation communautaire, l’empire de l’argent, la bureaucratisation du monde et l’enfermement dans le travail mortifère – telles que les ont analysées des auteurs peu lus dans le monde militant, alors qu’ils peuvent aujourd’hui être d’une grande aide pour penser le type de monde dans lequel nous vivons, marqué par l’omniprésence de la médiation numérique et l’emprise d’une nouvelle forme de bureaucratie: .Weber, Simmel et Tönnies.

 


Du vendredi 12 avril au dimanche 14 avril 2013

 

Grande salle
 

Représentations de


TRAVAUX PUBLICS

UN CHANTIER POUR LES CITOYENS

QUI VEULENT BIEN DEVENIR DES ARTISTES

 

Les  TRAVAUX PUBLICS   sont issus de nos ateliers de création dramatique où se sont rassemblés des citoyens issus de tous les horizons sociaux, autour de la question :
Qu'est-ce qui peut bien encore nous réveiller? On se le demande?

 


Vendredi 12 avril – 19H30
Samedi 13 Avril – 15H
Dimanche 14 avril – 15H

 

PAF : 5€

Entrée libre pour les personnes sans ressources

 

Renseignements et réservations :
MISSGRIFF ASSOCIATION
Tél : 01 46 64 81 50
Mail : missgriffassociation@hotmail.com

 

Représentations

dans le cadre du

Festival Tous acteurs

Festival de l'engagement citoyen

 

 

 

 

 

 

 


Dimanche 14  avril 2013 à 15h


Café Michèle Firk

 

Présentation de Labordage
Revue critique de l’âgisme
 


Présentation du 1er numéro

 

 


 

Du vendredi 19 avril au samedi 27 avril 2013


Vernissage le vendredi 19 avril à 18h


Grande salle


EXPOSITION : Bernard Saby Variations

 


Bernard Saby est un peintre qui, sa vie durant, a été entouré par la parole des poètes : Michel Butor, Henri Michaux, Armand Gatti, Alain Jouffroy. L’exposition qui se tiendra à la Maison de l’Arbre à Montreuil, met en scène cette rencontre entre l’image et les mots.

 

 

PROGRAMME :
Vendredi 19 Avril
18h : Vernissage.
Samedi 20 Avril
14h : Rencontre avec Michel Butor.
15h : Le Rêve des lichens, texte de Michel Butor lu par Jean-Marc Luneau.

Mardi 23 Avril
18h30 : Rencontre avec Jean-Jacques Plaisance, directeur de la Galerie "Les Yeux Fertiles" où se déroule en ce moment une exposition consacrée aux miniatures de Bernard Saby.
Galerie les Yeux fertiles, 27 rue de Seine, Paris VI.

Jeudi 25 Avril
18h30 : Projection d’un entretien où Jean-Jacques Lebel revient sur le parcours de Bernard Saby. Jean-Jacques Lebel nommé par Felix Guattari « le peintre de la transversalité » fut l’ami et le témoin de la vie de Bernard Saby.
Samedi 27 Avril
15h : Lecture du texte, Le point d’interrogation, un tableau de Bernard Saby, écrit et lu par Armand Gatti.

 

L’exposition sera ouverte tous les jours du samedi 20 au samedi 27 avril de 14h à 19h.
La Parole errante à la maison de l'arbre -  9 rue François Debergue - 93100 Montreuil.
Le catalogue Bernard Saby Variations, est en vente au Café Librairie Michèle Firk
9 rue François Debergue Montreuil 93100.

 


Jeudi 25 avril 2013 à 19h30


Café Michèle Firk


Apéro rencontre et discussion

avec les Editions Entremonde

 

Cette soirée est la première d’un cycle de renconres avec les collectifs de différentes maisons d’édition, et l’on commence avec les éditions Entremonde. Ce sera l’occasion de discuter des livres publiés, du travail d’édition et de diffusion. La soirée n’est pas centrée sur un livre en particulier mais sur la rencontre et la présentation d’une maison d’édition. Entremonde, née en 2008, installée à Genève et depuis peu à Montreuil, publie des textes de critique sociale, d’histoire et de théories révolutionnaires, tant des essais critiques et politiques que des textes littéraires.
Récemment publié: Nous voulons tout de Nanni Balestrini, La Guerre civile en
France
de Karl Marx,  Louis Bertoni de Gianpiero Bottinelli


Dimanche 27 avril 2013 à 15h15


Café Michèle Firk


CLUB DE LECTURES L’AMUSE-LIVRES

  Amkoullel, l’enfant peul, Amadou Hampaté Bâ


Vous êtes passionné.e de littérature et vous voulez pouvoir partager et dialoguer au sujet de vos lectures  ? Retrouvons-nous un dimanche par mois pour un moment de convivialité et d’échange autour d’un petit goûter ! Et pourquoi ne pas ouvrir le sujet à travers la (re)découverte d’une œuvre cinématographique ? Rejoignez-nous ! Pour lire les livres que vous avez toujours voulu lire, et plus encore !

Adhésion annuelle : 6 euros.

Nous contacter : Camille : 06.98.26.73.19 - lamuse.livre@gmail.com