2003 - Chant Public devant deux chaises électriques d'Armand Gatti :
Documentaire d'Hélène Châtelain

Distributeur : Dorianes films. Commander le documentaire en DVD


La Parole Errante - Courage 2003 - 160 mn - Version originale sous-titrée en français


Nous autres anarchistes...
Un incessant travail de l’esprit, une longue et terrible épreuve de la conscience.


Los Angeles, en septembre 2001, 40 personnes, venues d'horizons les plus divers (communautés noires, chinoises, mexicaines, comédiens, SDF...) ont répété pendant 3 mois une pièce d'Armand Gatti Chant public devant deux chaises électriques (mise en scène Gino Zampieri) qu'il présente en pleine crise, au centre de Los Angeles, capitale de deux mondes, la ville d'Hollywood et des sans-abris. Le thème : l'Amérique des années 20, la terreur blanche et le procès de 2 émigrés italiens : Sacco et Vanzetti. Le tisse film autour de douze d'entres eux, les allers et retours entre les textes prononcés sur le plateau, la réalité de chacun et la découverte d'une Amérique qui aujourd’hui leur paraît soudain prophétiques : les lois contre les étrangers, la guerre intérieure, la mise en place des services secrets...Et la rencontre avec la pensée de 2 émigrés italiens, 2 "anarchistes", 2 "terroristes", oubliée, enfouie si loin dans un passé qui ne semble plus exister nulle part et qui, étrangement, leur parle de leur monde d'aujourd’hui. Et les interroge...

 

A travers une expérience théâtrale, ce film retrace la vie politique tragique de Sacco et Vanzetti, deux militants anarchistes américains d’origine italienne injustement accusés et condamnés à la chaise électrique.
Le 15 avril 1920, deux caissiers d’une usine de chaussures de Boston furent abattus par des voleurs qui s’emparaient de leurs sacoches contenant 16 000 dollars. La nuit du 5 mai 1920, deux immigrants italiens, le cordonnier Nicola Sacco et le marchand de poissons Bartolomeo Vanzetti, tous deux connus pour la probité et la simplicité de leur vie et qui n’avaient jamais eu maille à partir avec la police, furent arrêtés pour avoir commis ce crime crapuleux.
A cette époque, un étranger est susceptible d’être arrêté sur simple plainte déposée à la police. C’est dans cette atmosphère que ces deux militants anarchistes et syndicalistes se retrouvent aux arrêts.
Le 11 septembre 1920, ils sont accusés du meurtre des caissiers. C’est le début de l’affaire "Sacco et Vanzetti". Le procès se déroule en 1921 et ils sont finalement condamnés à la peine capitale par électrocution. Le 23 août 1927, Sacco et Vanzetti sont exécutés, suscitant une réprobation mondiale. En 1977, cinquante ans après leur exécution, leur mémoire est réhabilitée par le gouverneur du Massachussetts.


 


BONUS

  • Interview avec Emmanuel Deléage
  • Biographies d’Armand Gatti et Hélène Châtelain
  • Rappel sur l’affaire Sacco et Vanzetti