DECEMBRE 2014

 

La Parole errante à la Maison de l'arbre - 9, rue François Debergue - 93100 Montreuil
Localiser sur un plan


 

Du lundi 1er au vendredi 5 décembre 2014 - 20H30

 

Tarif : 15€ - Réduit : 10€. Sans entracte.

Compagnie Les Menades : cielemenades@orange.fr - 06.74.50.64.09
www.cielesmenades.fr


Les Bacchantes (1h10) : télécharger la présentation en PDF


Jeudi 4 décembre 2014 - 19H

Écoute collective
Nucléaire, la fabrique de l’oubli
Documentaire radio en 14 épisodes

Ce projet est né après la lecture d’Oublier Fukushima, d’Arkadi Filine et de La supplication. Tchernobyl, chronique du monde après l’apocalypse, de Svetlana Alexeievitch.
« À la lecture de ces livres, le sentiment que 25 ans après « quelque chose » se rejouait prenait à la gorge. Après le 11 mars 2011, nous étions gavés d’une bouillie d’informations sur la situation à Fukushima. Et puis très vite, comme toujours, au milieu du flot continu des nouvelles, le drame japonais est devenu obsolète. La catastrophe de Fukushima est toujours en cours, celle de Tchernobyl aussi.
Au travers d’autres lectures, il est très vite apparu que le désastre du nucléaire n’était pas que celui des catastrophes, mais bien celui de la routine de la société nucléaire et de la façon dont nous nous en accommodions. Est née alors l’envie de partager ces textes et d’y réfléchir collectivement. Un petit groupe s’est créé avec le projet de concevoir un document radiophonique (…) ».

lafabriquedeloubli.noblogs.org
Au programme, les deux premiers épisodes de 40 minutes chacun : « La bombe Hiroshima Nagasaki » et « Premiers essais, premiers accidents ».
   

Café Michèle Firk -

Lundi 8 décembre 2014 - 19H


Atelier
Réflexion/déconstruction autour de la psychiatrie et son monde

Certain-e-s ont fait l’expérience de la psychiatrie de la place de patients, de professionnels, ou encore de familles de « psychiatrisé-e-s »… Chacune de ces expériences vécues véhiculent des discours souvent critiques et très hétérogènes, en fonction de la place de celui qui le tient. D’une manière générale, ce champ reste flou et inconnu à une large partie de la population. Or, « le trouble psychique » nous concerne tous et toutes dans la mesure où la souffrance et le mal-être sont aussi les lots de toute vie humaine, et qu’en ce sens il renvoie à des questions fondamentales : qu’est-ce que la folie ? Doit-on la soigner ? Qu'est-ce qu'implique « la réinsertion » dans le monde des normopathes ?
Il nous parait également intéressant de nous interroger sur les origines et les fonctions de cette volonté actuelle de tout « pathologiser » et d’ainsi ériger nos émotions négatives, constituantes de l’être humain, comme des maladies à éradiquer. Plus largement, cela amène à s’interroger sur la tendance actuelle à normaliser les comportements, à lisser les personnalités, par le biais d’institutions comme la psychiatrie, l’école ou la famille, ou plus largement par la doxa néolibérale, afin d'homogénéiser et surveiller la population. Gommer ainsi les hétérogénéités risque d’annihiler la réflexion dans la mesure où c’est de la différence, des divergences de chacun, que va pouvoir naître le débat et le début des questionnements.
 
Le but de nos ateliers/discussions est ainsi de pouvoir se rencontrer, avec notre singularité et histoire personnelle, autour de thèmes tels que la psychiatrie, le soin, le mal-être, l’impact de la socialisation et de l’éducation « genrée » sur notre parcours d’adulte, et de faire converger nos idées et représentations, afin de se réapproprier ces questions fondamentales. Cet échange pourra se faire grâce au support d’articles, d’écrits, de films, d’intervenants, mais surtout à travers la richesse et la diversité de nos parcours, et les représentations qui y sont liées.
Nous vous invitons donc nombreux-ses à cette première rencontre, pour échanger sur nos propositions, nos envies, nos questionnements... Ce rendez-vous est ouvert à tous et toutes, et pas que à des professionnel-le-s, ni à des spécialistes en psy : laissez vos bagages à l'entrée, ou apportez-les pour confronter leur contenu ! 


Jeudi 11 décembre 2014 - 19H

Débat
Soulèvement au Burkina Faso et rôle de l’État français

Le peuple du Burkina Faso s'est soulevé fin octobre pour s'opposer à la réforme de la constitution qui aurait permis au président Blaise Compaoré de se présenter une nouvelle fois. Finalement, cette insurrection a chassé le dictateur du pouvoir qu'il occupait depuis 1987, depuis l'assassinat de Thomas Sankara. Le dictateur a toujours été soutenu par l'État français : du silence complice sur les crimes et manipulations qui lui ont permis de se maintenir au pouvoir pendant 27 ans, à une intense campagne française de réhabilitation de Compaoré pour vendre l'image d'un médiateur et d'un faiseur de paix dans la région. 
Depuis toujours, le régime bénéficie de la coopération militaire et policière tricolore, la France y dispensant son "savoir-faire en maintien de l'ordre". Lors de ses derniers instants au pouvoir, ce sont les forces spéciales françaises qui ont mené sont exfiltration, mettant le dictateur à l'abri de la justice dans son pays. 
Cette soirée permettra de discuter de ce soulèvement et de la coopération française avec les régimes de ses anciennes colonies en présence de Mathieu Lopes de l'association Survie et de Lila Chouli, universitaire spécialiste des mouvements sociaux au Burkina Faso.


Vendredi 12 décembre 2014 - 20H
   
Concert
Musique indienne traditionnelle


Deux musiciens du groupe Irshad Ali Qawwali Party enflammeront la librairie au son des tablas, des ragas, du sitar et de l’harmonium. Arrivés récemment à Montreuil, ces musiciens professionnels se produisent dans les plus grandes salles du monde (Londres, Jaipur, Calcutta, Paris) et donc nécessairement au café Michèle Firk de Montreuil ! Ramenez votre pouf ou votre matelas de yoga pour maximiser le décollage ! Petite restauration indienne prévue.
 


Samedi 13 décembre 2014 - 19H

Projection
Mise à nu, un documentaire sur les modèles vivants suivi d’une rencontre avec un collectif de modèles en lutte

Corinne Espagno nous présentera son documentaire sur le métier de modèle vivant. Au travers de témoignages, il aborde un métier mal connu qui, loin d’être uniquement alimentaire, est souvent une activité choisie et revendiquée pour son rapport priviliégié au corps, à l’instant et à l’art.
La soirée sera suivie de la rencontre avec la Coordination des modèles d’art, actuellement en lutte pour défendre le statut de modèle vivant. Elle oeuvre pour la reconnaissance et la valorisation du métier de modèle. Créée sous forme d'un collectif d'une dizaine de modèles professionnels, son réseau regroupe actuellement près de 300 modèles des pays francophones (France, Belgique, Luxembourg, Suisse, Québec). Elle met également à disposition un site internet à propos de la santé et propose de la documentation, des fiches pratiques et des rencontres à propos du métier
.
 

 

Samedi 13 décembre 2014 - 20H

*ouverture des portes 15minutes avant le spectacle


PARK IN PROGRESS 13

  www.art4eu.net


Une vingtaine d'artistes investissent la Maison de l'Arbre à Montreuil pour cette treizième édition Park in progress « indoor ».

De belles rencontres s'annoncent entre des artistes qui rayonnent déjà sur la scène européenne et des plus jeunes, porteurs de généreuses propositions en lien avec les habitants de Seine-Saint-Denis.

Mauro Paccagnella et Stéphane Broc qui ont participé aux toutes premières éditions de Park in progress et qui sillonnent depuis l’Europe et l’Asie, vont rencontrer Audrey Louwet, jeune trapéziste lauréate des éditions 11 à Nicosie et 12 à Huesca et qui sera accompagnée de son chien Eran.

Sebastian Rivas quittera un instant la Villa Médicis pour rejoindre Paolo Vignaroli, magicien de la
flûte, et la danseuse Anna Gaïotti. Ensemble ils esquisseront une proposition dansée, accompagnée par les compositions de Sebastian Rivas et le souffle sensible de la flûte.

Spyros Kouvaras et Korina Kotsiri découvriront la Maison de l’Arbre, anciens Studios Méliès, avec une nouvelle version de « Novas Aretas », performance transdisciplinaire intrigante et fascinante. Ils tenteront ensuite une rencontre artistique entre danse et musique avec la compositrice américaine Chelsea Leventhal. Anni Küpper, circassienne allemande, revisitera quant à elle le jonglage avec une élégance toute actuelle.

Le chorégraphe et danseur italien Dario La Stella avec Valentina Solinas, après leur passage à la Briqueterie en juin 2014, exploreront les quartiers de Montreuil à la rencontre des passants pour leur proposer de partager un moment de déambulation dansée.

Dans le vaste espace du hangar, plongée dans le noir, Laurence Moletta, chanteuse et compositrice, entonnera un chant profond qui sera mis en abyme par un programme numérique de traitement sonore créé pour l’évènement. Dans une gestuelle lente et minimale, munie de gants capteurs, Laurence Moletta dirigera sa voix fantomatique pour envahir l'espace et envelopper les spectateurs.

Pour la danseuse Eliane Edou, chaque mouvement, chaque pas, chaque geste est un moment de danse qui se nourrit des mouvements de la quotidienneté. Toujours situé dans un « entre deux » insaisissable, son corps se faufilera avec grâce, pour faire naître une chorégraphie qu’elle offrira et partagera avec le public. Eliane Edou sera accompagnée de trois jeunes filles de Montreuil avec lesquelles elle travaille régulièrement et ensemble, elles proposeront un moment exceptionnel d’énergies dansées et d’émotions. La voix acapella de Pepso Stavinski, rappeur au phrasé poétique, accompagnera cette performance initiée dans le silence.

Sebastian Belmar, artiste transdisciplinaire, s'intéresse aux espaces dans lesquels il évolue, à leur histoire, leur spatialité, leur tension. Il conçoit son projet à la Maison de l'Arbre dans un esprit de collaboration et d'échange avec les artistes et les publics qu'il rencontrera dans ce contexte.

Julien Poidevin donnera à relire l'espace avec une installation lumineuse audio interactive, constituée de fils lumineux se déployant dans le hangar.
Enfin, Belén Paton, attentive aux mouvements de la ville appréhendera ce territoire pour en capter son atmosphère multiculturelle et proposer son regard au travers d’une vidéo.

Une soirée de rencontres, d'échanges et de projets transdisciplinaires, partagés avec un public diversifié, et qui se terminera par un moment convivial autour d'un buffet original.

 

PARK IN PROGRESS

 

« rencontrer l’autre et produire ensemble »

Park in Progress est un programme de mobilité itinérant qui rassemble des jeunes artistes et professionnels des métiers de la création et de la culture qui interviennent dans les différentes étapes de la production d’une œuvre, autour d’un projet commun qui sollicite l’expérience transdisciplinaire. Park in Progress se déplace au travers de l’Europe.
À chaque étape de l’itinéraire, les jeunes artistes et professionnels des métiers de la création investissent un parc ou un espace urbain boisé pour créer un parcours déambulatoire nocturne, « la Nuit européenne de la jeune création », qui se compose de différentes propositions artistiques à faire partager à un large public. Cette création se nourrit de nouvelles propositions, portées par la rencontre avec les jeunes artistes du pays d’accueil et les contextes environnementaux, humains, économiques et sociaux dans lesquels ils évoluent. Park in progress entend participer à l’émergence d’une jeune génération d’artistes.


Jeudi 18 décembre 2014 - 19H30

Poésie

Lecture par Omar Youssef Souleimane de ses poèmes parus

à L’Oreille du Loup

 

Aujourd'hui, c'est le jour des graines de l'alphabet
Que le vent a apportées de l'Est
C'est le jour du goût des dattes sur tes doigts
Et des larmes de joie qui brillent du vif éclat des civilisations
À l'image de mon coeur qui luit dans le grain de beauté sur ton épaule.


Né en 1987 à Qutayfet en Syrie, Omar Youssef Souleimane est journaliste et poète. Recherché après avoir participé aux manifestations de 2011, il entre en clandestinité avant d'obtenir l'asile politique en France en 2012. Il nous proposera une lecture de quelques pièces de son dernier recueil de poèmes, La mort ne séduit pas les ivrognes. 

 


 


Vendredi 19 décembre 2014 - 19H30

Poésie

Cuisine par Frédéric Danos

 

Parfois, il arrive que Frédéric Danos envoie des emails comme d'autres des bouteilles à la mer, des emails qui disent par exemple :

 

les brins de sarriette cuits vapeur cinq minutes avec le filet de lieu noir pour fondu d'échalote aux pousses de fèves
– attends ! tu vas trop vite –
je les ai posés sur le bord de l'assiette pour ne jamais savoir


Comme ça, sans majuscule ni point final, sans un bonjour, ni un au revoir, ni rien. D’autre fois, ses trouvailles culinaires, il les met dans une revue, Le Tigre. D’autre fois encore, il en fait un livre. L’année dernière, par exemple. Le livre s’appelle Cuisine domestique ; il est publié au Tigre qui n’est pas qu’une revue. Vendredi 19 décembre, il viendra nous le présenter. Il cuisinera quelque chose pour l'occasion et Sarah Chaumette lira une sélection de ses recettes-poèmes.
 


 

Samedi 20 décembre 2014 - 18H

THEÂTRE

1920, Grève ou crève par la Compagnie Catamavra

 

La pièce est un « témoignage théâtral » concernant une famille ouvrière de Périgueux qui participa à la « grande grève » des cheminots du Paris-Orléans (P.O.) en 1920.
Le contexte social et politique est évoqué en permanence et les propos reposent sur des souvenirs familiaux ainsi que sur les publications historiques et archives dont les deux actrices ont eu connaissance. 1920, grève ou crève se veut aussi un hommage au prolétariat, à tous les cheminots qui luttèrent, aux révolutionnaires dans leurs rangs et à une famille ordinaire mais particulière cependant…

 


Dimanche 21 décembre 2014 - 18H

M.A.M.A.E
Meurtre Artistique Munitions Action Explosion
Aperçu des attaques suicides perpétrées par des artistes de Nadège Prugnard

 
Mise en scène
Nadège Prugnard
&
Marie-Do Fréval 
Avec
Véronika Faure
Marie-Do Fréval
Lembe Lokk
Sophie Millon
Juliette Uebersfeld
Tessa Volkine 

Six actrices « s’explosent » face au public. Une mort publique et théâtrale. Elles en ont gros sur le cœur et ça déborde dur. 6 demandes d’amour urgentes violentes. Parole en arme... Et ça fait méchamment mal, même si l’humour est là ! Un texte provocateur et jouissif. Rapide et violent. Parole rythmique. Techno langagière. Une performance « Parlante ». Éclats. Fulgurances. Un texte boomerang, de la vitesse du message sans accusé de réception. M.A.M.A.E nous arrive en pleine face comme une claque esthétique verbale engagée et désespérée.
Tarif : Participation libre

« Six femmes nous font face, six bouches à décorner les bœufs et rudoyer les nœuds. (…) et c’est foudroyant, haletant, magnifiquement rythmé. (…) Il est dommage qu’aucun éditeur n’ait songé à publier ce morceau choisi d’écriture incendiaire. « M.A.M.A.E » sera repris cet hiver sur une scène parisienne. Il serait ignoble d’évoquer ce moment de théâtre inqualifiable sans en citer les six impressionnantes femmes protagonistes : Lembe Lokk, Veronika Faure, Marie-Do Fréval, Sophie Millon, Juliette Uebersfeld et Tessa Volkine. » RUE 89, Jean-Pierre Thibaudat

« Si M.A.M.A.E était un morceau de jazz, il pourrait être signé Charles Mingus" Guy Degeorges, Un soir ou un autre

"De la haute voltige imprécatoire et déclamatoire réglée comme une inquiétante bombe à retardement. Six anges exterminateurs qui livrent une performance hors norme, monstrueusement convulsive : l’invention d’un grand opéra de la contagion !" Roland Duclos, La Montagne

« J'ai découvert l'écriture de Nadège Prugnard, au Lavoir Moderne, il y a deux ans avec "M.A.M.A.E. ", et ensuite dans le même lieu "Women 68", depuis j'en redemande. Une écriture où, entre fusion et effusion, les mots brulent et jaillissent. A son contact les vérités tièdes du raisonnable et des bons sentiments s'évaporent …Une écriture à découvrir de toute urgence » France Inter – Les coups de cœur de Monsieur Guy.

Création Magma Performing Théâtre Partenaires Drac Auvergne / Conseil Régional d’Auvergne / Conseil Général du Puy de Dôme / Ville de Clermont-Ferrand / La Comédie Scène Nationale de Clermont-Ferrand dans le cadre de « À suivre » / Théâtre de l’Éphéméride à Val de Reuil / Théâtre du Chaudron à Paris / La Générale et le Lavoir Moderne Parisien à Paris /Avec le soutien de Sémaphore à Cébazat et du Théâtre du Corbeau Blanc. La compagnie Magma Performing Théâtre est en convention triennale avec la Drac Auvergne et le Conseil Régional d’Auvergne.

MAGMA PERFORMING THEATRE – DIRECTION NADÈGE PRUGNARD NADEGE.PRUGNARD@GMAIL.COM ADMINISTRATION NICOLAS GROSLIER  06 23 83 29 69 MAGMAPERFORMINGTHEATRE@ORANGE.FR / MAGMAPERFORMINGTHEATRE.OVER-BLOG.FR


 

Mercredi 31 décembre 2014

 

REVEILLON 2014

de l'Association CARAMBAL

Informations et Réservations :

www.carambal.fr/2014-2015/2014-12-31/

 

Carambal vous propose pour sa 2eme édition un réveillon haut en couleurs avec une programmation pleine de chaleur et de fête !

Rendez-vous le 31 décembre 2014 dès 21h pour le réveillon.

Un stage d’initiation vous sera proposé en fin d’après-midi, n’hésitez pas à y inviter vos amis curieux de ces festivals où vous partez l’été… Adapté aux débutants, c’est une parfaite entrée en matière pour prendre son pied le bal venu !