AVRIL 2015

La Parole errante à la Maison de l'arbre - 9, rue François Debergue - 93100 Montreuil
Localiser sur un plan
/ Suivre     et  

 

Programme du café Michèle Firk à La Parole errante / maison de l'arbre


Du samedi 11 au dimanche 19 avril 2015
Du lundi au samedi à 20H30 - Les Dimanches à 17H

Dehors devant la porte 


Avec

Lorène Menguelti

Pierre Mignard

Nathalie Nell

Jan Peters

Richard Pinto

Valentine Vittoz


C’est l’histoire d’un homme, Beckmann, qui rentre chez lui, en Allemagne. Des portes grincent et claquent derrière lui. A l’intérieur des maisons, des hommes et des femmes vivent, parlent, lui parlent. Réalité ou hallucination ? Il ne le sait pas lui-même. A la fin il se retrouve toujours dehors devant la porte, comme tant d’autres, dans une Allemagne dévastée par la guerre.
La langue de Borchert est vive, rythmée, musicale. L’humour ne cesse d’y déjouer le tragique et la dimension fantastique s’amuse du réalisme, ce qui donne légèreté au désespoir et puissance poétique à cette errance hallucinée.
Wolfgang Borchert n’a pas assisté à la première de sa pièce, le 21 Novembre 1947 à Hambourg. Il est mort la veille, à 26 ans, d’une tuberculose aggravée par les conditions terribles qui sévissaient sur le front russe où les nazis l’avaient envoyé pour s’être moqué de Goebbels dans un spectacle de cabaret. La pièce, d’abord destinée à la radio, eut un succès considérable. Elle fut traduite en plusieurs langues et le jeune poète quasi inconnu devint, au sortir de la guerre,  l’écrivain le plus célèbre d’Allemagne. Lou Wenzel  

LIRE => Lou Wenzel touche juste l’écriture fiévreuse de l’unique pièce du méconnu Wolfgang Borchert de Jean-Pierre Thibaudat, Mediapart, 13 avril 2015.

                                                                                       

Réservations : 06 27 83 80 89  -  Durée du spectacle : 1h40 

Tarif unique : 12 € / Tarif pour les Montreuillois : 10 € 

Relations avec le public : Victoire Berger-Perrin – victoirebp@hotmail.com


Nathalie Nell, Pierre Mignard, Richard Pinto, Valentine Vittoz

 

Le spectacle a été créé en Juillet 2013 en décor naturel au Festival à Villeréal (47).

Télécharger la présentation du spectacle (PDF) 

Production : Compagnie La Louve

Production déléguée : Dorénavant Cie, conventionnée par la DRAC et la Région Ile-de-France

Contact : Lou Wenzel : louwenzel@free.fr  



Jeudi 23 avril 2015 - 20H

 

INVITATION : RÉSIDENCE CROISÉE #2 :

THE DOG'S DOORS
STÉPHANE BROC, AUDREY LOUWET & MAURO PACCAGNELLA

 

Le spectacle sera suivi d’une vidéo projection de leurs travaux respectifs.

 

Rejoindre l'évènement sur


       

Stéphane Broc, Audrey Louwet et Mauro Paccagnella, artistes lauréats de plusieurs Park in progress, se sont rencontrés lors de la dernière édition à Montreuil en décembre 2014. Dans le cadre du programme La Fabrique des Pépinières, le mois de mars leur est dédié afin qu’ils développent leur travail initié. 

« The dogs’ doors » est la rencontre de deux pépiniéristes de la première heure, Stéphane Broc et Mauro Paccagnella (lauréats à Montréal et à Lisbonne en 2000) avec Audrey Louwet et son chien Eran. Un vidéaste guitariste parisien, un danseur chorégraphe italo-bruxellois et une trapéziste-sans-trapèze aixoise avec chien présentent à la Maison de l’Arbre la construction d’une horloge murale. « Ils cherchent une porte pour sonner l’heure, mais ils n’ont que trois portes pour la trouver, dont une est virtuelle. Et peut être que chaque porte n’est qu’une sortie de secours, ou une nouvelles voie d’entrée vers une nouvelle halle, plus grande ou plus petite que la précédente, de quoi perdre la boussole mais jamais son temps ».

Avec Stéphane Broc (performance, guitare, vidéo), Mauro Paccagnella (chorégraphie, danse), Audrey Louwet (performance), Eran (performance).

www.art4eu.net


Du vendredi 24 au dimanche 26 avril 2015
 
Les 20 ans de la revue Cassandre/Horschamp
 De 1995 à 2015…

PROGRAMME

Réservation indispensable à resa2@horschamp.org

Contact : evenements@horschamp.org 

 

Expositions d’arts plastiques présentes durant les 3 jours

 Olivier Perrot (photogrammes), Donietta (photographie), Thierry Cauwet (peinture), Alexandra Fontaine (dessin et sculptures).

 

VENDREDI 24

16h30 : Ouverture des portes, visite des expositions avec les artistes.

Démarrage et présentation de ces trois jours par Nicolas Roméas (Directeur de la revue Cassandre/Horschamp), Jean-Jacques Hocquard (Directeur de la Maison de l’Arbre), Armand Gatti (Poète, auteur, écrivain de théâtre, co-directeur de la Maison de l’Arbre), en présence de Patrice Bessac (Maire de Montreuil), Denis Vemclefs (Directeur du développement culturel de la Ville de Montreuil).

19h00 : Pause repas (possibilité de se restaurer tout au long de la soirée).

19h30-23h30 : Scène ouverte animée par Rouda, Lior et Neobled de 129h (slam), avec de nombreux artistes passant de la salle à la scène (apportez vos textes et petits instruments), parmi lesquels :

Hédi Maaroufi (Slam), Pepito Mateo (conteur), Angélique Ionatos (chant), Joelle Léandre (contrebasse), Sylvestre Leservoisier (rhapsode), Anna Andreotti et Margherita Trefoloni (chants populaires et révolutionnaires italiens), Olivier Brunhes (théâtre), Michel Thion (poésie), Rodrigo Ramis (chant, poésie), Philippe Guinet (chant), Laurent Grisel (poésie), Julien Blaine (poésie), Laurent Schuh (théâtre), Malika Kadri (conteuse, poétesse), Dido Lykoudis (théâtre), Jacques Livchine (poésie, théâtre et accordéon).


SAMEDI 25

10h : Café artistique avec Melt in Motherland, poésie et chanson des Caraïbes et d’ailleurs...

10h30 : Interventions d’artistes

Avec :
Julien Blaine (poète, activiste, vociférateur), Laurent Grisel (poète) et Élodie Barthélémy (plasticienne-performeuse), Anne Quesemand et Laurent Berman (Théâtre à bretelles), Violaine Roméas et Tamara Schmidt (marionnettes et théâtre), Laurence Vielle (conteuse).

12h30 : Pause déjeuner

13h : Projection de films courts et rares de René Vautier, présentés par sa fille Moïra Chappedelaine Vautier, issus du coffret hommage édité par Les Mutins de Pangée.

14h : Projection d’extraits du triptyque Ouverture pour Inventaire, films de Samuel Wahl : Le milieu du monde, Le théâtre, cet autre politique, et Fous de théâtre. Brut de béton Production.

Parallèlement, deuxième volet de l’atelier « Faites crier vos écrits » :
faites vos « propositions poïélitiques pour désormais »... Nous créerons ensemble des affiches avec les messages que vous voulez adresser à la société. Quelle vision urgente pour bousculer la ville ? Quel désir artistique ? Slogans, graphismes, illustrations seront collés ensuite partout en ville !

15h30 => 19h30 : Débat public autour de 3 thématiques :

15h30 : Art et urbanisme, espace public : Patrick Le Bellec et Anne Rivollet (qui présenteront le Projet Opener Dunkerque le lendemain), Julien Beller, Paul Blanquart (sociologue, historien et philosophe) avec et animé par Valérie de Saint-Do.

Échange avec la salle

16h30 : Art et Psychiatrie : Bruno Boussagol, Alain Vasseur, Olivier Brunhes, animé par Madeleine Abassade.

Échange avec la salle

17h30 : Art politique et société : Jean-Jacques Hocquard (codirecteur de la parole errante), Robert Abirached (ancien directeur du théâtre et des spectacles au ministère de la Culture), Marie-José Mondzain (philosophe - sous réserve), Jean-Claude Amara (cofondateur de Droits devant !! de Droit au logement et des « Tréteaux de la colère »), Olivier Neveux (auteur, historien du théâtre), Jack Ralite (ancien ministre, militant de l’art et de la culture), Julien Blaine (poète), Roland Gori (psychanalyste, fondateur de l’Appel des appels), Pierre Debauche (metteur en scène, homme de théâtre), Régis Meyran (anthropologue, chercheur et écrivain), avec et animé par Nicolas Roméas.

Échange avec la salle

19h30 : Pause repas

20h30-00h : Concert
Nielo Gaglione du groupe Naïas, Sam Karpienia et Malik Ziad, (musique, chants de la Méditerranée).

DIMANCHE 26

10h : Brunch artistique suivi d’intervention d’artistes :

Michel Thion (poète), Claire Richez (plasticienne, inventeuse), Lazare (théâtre et paroles, accompagné du musicien Franck Williams et de la chanteuse Bianca Iannuzi).

12h30 : Patrick Le Bellec et Anne Rivollet présentent le Projet Opener avec une projection d’images et un débat.

13h30 : Rodrigo Ramis lit un texte de Nicolas Roméas.

14h : Débat « Le combat de l’art dans la société marchande », avec :

Claire Richez, Bruno Boussagol, Hédi Maaroufi, Jacques Livchine, Rodrigo Ramis, Jeanne Poitevin, Maxime Carasso, Julien Blaine, Sam Karpienia, Nielo Gaglione, Brigitte Mounier, Les Mutins de Pangée, Michel Thion, Thierry Cauwet, Stéphane Gatti, Anne Quesemand, Laurent Berman, Lazare, Sylvestre Leservoisier, animé par et avec Valérie de Saint-Do et Nicolas Roméas.

Échange avec la salle

16h00 : Interventions d’artistes

Brigitte Mounier (Democratia participativa), Emmanuelle Rigaud (danseuse et chorégraphe, danses romani et autres), Hédi Maaroufi (slam, poésie), Jeanne Poitevin et Maxime Carasso (Théâtre Alzhar), Jacques Livchine (théâtre inattendu, accordéon et autres amusements imprévus), Rodrigo Ramis (théâtre intime et subtil), Angélique Ionatos (chant).

19h00 : Delia Romanès (chants Rom).

20h-23h : BANQUET, avec prises de paroles (toasts-interventions).


Mardi 28 et mercredi 29 avril 2015 - 20H30

De tant d'horreurs mon cœur devint immense
 
D’après le témoignage de Gisèle Giraudeau
Compagnie du Saut de l’Ange - Mise en scène et écriture : Isabelle Lauriou - Scénographie : Lucas Thébault - Fabrication et conception : Bernard Aubert - Régie et création lumière : James Groguelin & Monica Romanisio - Costumes : Boutique Mamie Blue Abesses - Visuel : Maroussia Valin
Avec : Marie Hélène Aubert (Marcelle), Eve Herszfeld (Gisèle), Amandine Thiriet (Musicienne accordéoniste)
Avec cette pièce, Isabelle Lauriou adapte le témoignage de Gisèle Giraudeau, La Déportation et la résistance à 20 ans, qui fut arrêtée pour faits de résistance en 1944 et déportée à Ravensbrück puis à Zwodau. L’auteur met en scène les conditions d’enfermement de la jeune femme dans ces camps de concentration, mais aussi sa rencontre avec une autre figure de la résistance, Marcelle Baron. De tant d’horreurs mon coeur devint immense raconte alors l’histoire de ces femmes qui ont marqué une page de notre histoire par leur courage : leur enfance, leur jeunesse, ce qui les a amenées à entrer en résistance. Puis leur arrestation, leur emprisonnement, leur déportation et la vie aux camps, les humiliations et les coups. Après la libération, les deux amies ont dû attendre cinq ans avant de se revoir mais ne se sont plus jamais quittées, jusqu’à la mort de Marcelle Baron à l’âge de 101 ans, en 2010.
Que pouvons-nous encore dire de cette terrible guerre qui n’a pas déjà été traité ? Que pouvons-nous encore faire aujourd’hui, pour ne pas oublier « que cela fut » ? Afin de perpétuer le devoir de mémoire, pour que la jeunesse d’aujourd’hui et celle de demain ne vivent pas ce qu’elle-même a vécu, Gisèle Giraudeau a accepté que son témoignage soit porté au théâtre.
Une création bouleversante qui rend un hommage poignant aux femmes, aux Résistantes, qui ont par leur courage et leur détermination surmonté la pire des épreuves : la guerre et ses atrocités.

Réservations : ciedusautdelange@gmail.com ou 06 10 99 77 72

Tarifs : chômeurs/moins de 16 ans : 12 euros / normal : 14 euros

 

Télécharger la présentation du spectacle (PDF)

Télécharger le dossier de présentation


Plus d’infos et de dates sur la page Facebook de l’événement :
Tournée spectacle «De tant d’horreurs mon coeur devint immense»
ou sur le site : http://ciedusautdelange.wix.com/site