Lire "La Parole errante" d'Armand Gatti
Exposition.
Seine-Saint-Denis, 1999

 

Exposition conçue par Michel Séonnet et Stéphane Gatti. Production La Parole errante.

Lire, dire, traduire «La parole errante» (éditions Verdier, 1999)


Un livre est en train de s'imprimer. Il se nomme LA PAROLE ERRANTE. Ecrit par Armand Gatti. Un livre événement, déjà par la taille. 1.800 pages. Pour nous, la question était de savoir comment accompagner l'édition d'un livre quand on n'est ni éditeur, ni correcteur, ni imprimeur, ni diffuseur ? Comment accompagner l'édition de ce livre où les mots qui ont servi au fils d'émigrés, à deux guerres, aux chambres à gaz, au métier de journaliste, à celui d'homme de théâtre se retrouvent en assemblée générale pour envisager une relecture simultanée du présent, du passé, du futur Comment accompagner l'édition d'un livre où la seule réalité revendiquée est celle du langage ?  

Editer, c'est peut‑être:

Lire. Seul. En groupe. Chez soi. Dans le train. En discutant. En regardant des films de Gatti. En allant en bibliothèque. En le lisant à la prison de Villepinte, le jeudi matin. En prenant des notes.

Certains allant jusqu'à écrire des comptes rendus. Dire. Seul. En grommelant. En hurlant. En choeur. En groupe comme un tir. En rythme. Dire des morceaux, des pages, des paragraphes. Obéissant à des hasards, des coïncidences, des injonctions, des rencontres. Le dire pour ne pas sauter une page, un paragraphe, une ligne, une virgule. Pour suivre, pas à pas, mot à mot, ce qui se déroule. 

Traduire en images. En affiches, en couleurs, en dessins, en photos. En assemblage de signes et d'images pour formuler des possibilités de lecture. Signes, images désassemblés et réassemblés pour cerner de nouvelles possibilités. Convoquer des visages, tous les visages nommés autour des douze matricules qui, réunis, disent l'auteur, autour des trois trajets de l'auteur, portés par les noms et les portraits de Hölderlin, Cafiero et Colomb. Des visages réunis autour du triangle Mythe‑Utopie‑Histoire. 

Déja six journaux, 50 affiches et deux rencontres sont sortis de ce travail d'édition.

Six mois après le départ de ce Lire, dire, traduire « La parole errante », nous vous proposons un premier assemblage d'affiches autour des stratégies du verbe être. « Le verbe être est une barricade » Ainsi dressons‑nous pour ce Printemps 1999, notre barricade d'affiches.

Stéphane Gatti. Extrait du catalogue d'exposition Lire "La Parole errante" d'Armand Gatti (30 affiches et un livret pour lire "La Parole errante" d'Armand Gatti) (épuisé).

 

 


Ce travail a été produit par La Parole errante avec le soutien du Ministère de la Culture et de la communication , du Conseil régional de l’Île-de-France, du Conseil général de la Seine-Saint-Denis.