JUILLET 2016

 La Parole errante à la Maison de l'arbre - 9, rue François Debergue - 93100 Montreuil 

Localiser sur un plan / Suivre     et   

 

Suivre les actualités du café Michèle Firk : michelefirk.noblogs.org

 

 


Samedi 2 juillet 2016  - 15H

 

missgriff Asso 2 juillet LPE



 

Du lundi 4 au jeudi 7 juillet 2016 


 (S)' EXPOSITION COLLECTIVE

 

Cette exposition est une proposition d'un collectif de 17 photographes qui se sont rencontrés à l'université Paris 8.

Saisir. S'égarer. Sentier. S'en aller. Serpenter. Sphère. Signifier. Sillonner. Strates. S'insinuer. Synapse.

Comme un sillage, (S)' trace le cheminement des réflexions multiples de ce collectif de photographes: le tracé de divers regards croisés et entremêlés et avec les images, mouvantes et profondes.

À la manière d'un "S", cette exposition invite à suivre le tracé d'une carte pour mieux s'en éloigner ; comme un va-et-vient entre centre et marges, surface et épaisseur, leurs méandres formant un tout. Les photographies, installation et projections-vidéos au sein de La Parole Errante traduisent l'acte de circuler : en voie d'un itinéraire ou en perpétuelle errance ?

Avec Mireille Besnard, Claire Béteille, Lucine Charon, Coline Ducellier, Alice Gonin- Neveu, Clarisse Guichard, Gilberto Güiza, Éméline Hamon, Alexandra Iorga, Guillaume Lechat, Yasmine Lecomte, Mathieu Miannay, Mathilde Oudin, Eder Ribeiro,Po Sim Sambath.

s.lexposition2016@gmail.com  / Page   

Télécharger le dossier de presse


expo S


 

Du dimanche 24 au dimanche 31 juillet 2016 


TANGO ROOTS FESTIVAL

 

Inscriptions & Programmation sur : www.tangorootsfestival.com

 


La poésie du tango

Thématique de la 6ème édition


tango roots festival 2016

 

Lorsqu'on demande à Enrique Santos Discépolo d'expliquer comment il écrit ses tangos, il répond : "À l'origine d'un tango, il y a toujours la rue, et c'est pourquoi je marche dans la ville en essayant d'en pénétrer l'âme, en imaginant au plus profond de moi ce que tel homme ou telle femme qui passent souhaiteraient entendre ou ce qu'ils pourraient chanter à un moment heureux ou malheureux de leur vie [...]. Le personnage de mes tangos, c'est Buenos Aires, c'est la ville. Un peu de sensibilité et un peu d'observation ont inspiré toutes les paroles que j'ai écrites."

Le tango est un art qui, dans sa grande dimension, réuni la musique, la danse et la poésie. Cette année le festival propose de mettre en lumière la poésie du tango et, ainsi, faire entrer en osmose ces trois modes d’expression en mettant l’accent sur la science du mouvement et son rapport à la musique mais aussi aux paroles.
Qu’en est-il des paroles du tango? En Argentine, elles ont été longtemps considérées comme le fruit de la classe populaire et laissées en marge de la vie littéraire de Buenos Aires. Quand le tango chanson fait son apparition, aux alentours de 1900, les principaux thèmes sont la tristesse, la nostalgie de ce qui est perdu, l’abandon, la trahison. La guitare et le bandonéon sont souvent évoqués également. Au niveau du vocabulaire qui est qualifié de ‘lunfardo’ (argot argentin), les paroliers emploient celui des couches populaires, le langage de la ‘zone’. Puis lorsque le tango commence à pénétrer dans les salons chics de Buenos Aires, il n’est plus acceptable que les paroles de tango soient de simples refrains de lupanars. II faut adapter les textes pour les gens de ces quartiers.

 

Par la suite, les auteurs de paroles de tango ont contribué à l’évolution du tango chanson lui donnant ainsi une nouvelle forme et le personnalisant. Par exemple Enrique Santos Discépolo (1901 - 1951), le parolier le plus déterminant de la décennie ‘infâme’ (1933 - 1943), période de déséquilibre économique et moral, traite de la révolte et a surtout une vision sceptique du monde. Il élève les thèmes classiques du tango (désamour, trahison...) à une dimension plus humaine et particulièrement déchirante.
Par cette thématique, les artistes invitent les festivaliers à se sensibiliser à la poésie du tango, au sens et à la compréhension des mots pour nourrir l’interprétation dans la danse. Le festival, se réjouit de pouvoir développer sa thématique sur la poésie du tango, là même où la parole exprime tout son sens, dans les murs de ce lieu qui nous accueille pour la 3ème année consécutive, La Parole Errante !